Le lendemain de soirée est parfois dur mais……

Ce matin, l’atmosphère est tendance ..calme et ralentie. Une soirée des équipages autour d’une merveilleuse paella servie par le Club de Larraldenia cerne un peu plus les yeux ce matin. Mais la sagesse de chacun et la sportivité de tous a permi une cloture du diner à une heure très raisonnable, permettant quand même aux corps légèrement meurtris par les trois derniers jours de régates de se reposer.

Cependant on sent bien ce matin que le reveil est plus difficile, les gestes plus lents et le pas plus lourd. Il ne faut pas grand choses à ces passionnés de bicoques de reactiver rapidement leurs sens. Les VHF du comité de course, des organisateurs et des entraineurs commencent à grésiller.  » 5 noeuds de vent dans le 280″ entend- on par ci, « bouée spectacle mouillée » entend-on par là. Pendant ce temps les organisateurs tirent au sort les derniers lots à gagner pour régaler encore les participants de meilleurs plats de nos restaurateurs de Ciboure et Socoa. Deux anniversaires sont fêtés, Kevin du club de Saint Tropez pour ses 20 ans (hier) et Rose de la Socièté des Régates Rochelaises qui accède ce  jour à sa majorité. Afin de faire monter les enjeux, echange de Lycras couleurs et présentation des équipages actuellement sur les 3 marches du podium provisoire:

Morgane Geneste et Guillaume Yvon remontent à la troisième place et enfilent fièrement les lycras bleus

Jordi et Ruben Booth restent sur le podium et mettent leurs lycra verts

Louis Flament et Charles Dorange attendaient avec impatience devant le podium depuis une bonne demi heure pour ne pas rater l’attribution des lycra blancs du premier au classement provisoire.

Tout le monde signe la feuille d’emargement et les chevaux sont lancés, plage, bouée spéctacle et enfin le large pour gagner la zone de course…….à suivre

Et la suite se complique, … 1 course courue, la 9 ème, suivie d’un ciel menaçant  avec eclairs et orages dans le ciel. La sage décision de ramener les bateaux à terre est prise. Donc tout le monde rentre mais reste en veille, car un nouveau départ peut etre donné…

Finalement la journée se termine, le PC Course à terre hisse le pavillon Apérçu sur A signifiant la fin des courses pour la journée.

Reste donc une journée pour s’affirmer, le podium du mondial se dessine les deux premières places semblent acquises mais la troisième reste encore à jouer.

Place ce soir à l’assemblée générale de la classe SL16 qui déterminera le lieu du Championnat du monde 2015.

Une journée sans pluie mais…

Ce jour, les caprices météorologiques s’expriment en basque, la pluie se lève avec le jour et laisse place à quelques éclaircies trop courtes, le vent a beaucoup de mal à se montrer et c’est sous une « pétole » comme les régatiers et marins savent le dire que les concurrent s’élancent sur le plan d’eau. Quelques interviews d’équipages aquitains, belges et de l’entraineur des singapouriens par France Bleu Pays Basque permettent de relancer tout ce petit monde pour une troisième journée de régates. On commence à percevoir les premières fatigues et blessures mais sans gravité. Les pansements, bandes et crèmes apaisantes font leur apparition. Les équipements de voile encore salés et humides de la veille sont à nouveau enfilés et un nouveau départ est donné.
Journée particulière pour nos Aquitains qui pour certains comme l’équipage des frères Santelli du Yacht Club Basque font une belle remontée au classement en réalisant d’excellents résultats ce jour. Mais moins heureux est le team Camille Marteau et Jean Segré qui chute au classement général et perdent leur 2ème place pour se situer actuellement à la 5ème place. Le podium est toujours possible mais il va falloir se battre pour les jours suivants. L’équipage de La Rochelle de Louis Flament et Charles Dorange confirme leur excellent niveau et restent sur la première place du podium provisoire. En plus de leur excellence, leurs sourires et convivialités fait plaisir à voir. En deuxième position, on retrouve l’équipage espagnol des frères Booth et Alexandre Rouxel et Mattéo Vergy prenne la troisième place provisoire. Malheureusement suite à des ennuis de matériel, le binome Morgane Geneste et Guillaume Yvon perdent 5 places en finissant huitième du provisoire.
Attention cependant à l’équipage anglais des King qui remontent au pied du podium à la quatrième place.
Heureusement qu’un bel apéritif et une belle soirée des équipages avec paella et musique permettra de faire relacher la pression pour tout le monde.
Chacun a déjà les yeux rivés sur les prévisions météorologiques……

Championnat du mmonde catamaran SL16, 2014

Alea jacta est…

Après un week-end de préparation et d’attente, le ciel basque dévoile sa splendeur sous un soleil magique. Mais cela ne suffit pas pour des régatiers de haut vol, il faut aussi du vent, donc comme par magie, celui-ci est au rendez vous. Bref tout est réuni pour offrir à ces équipages les conditions idéales pour régater.
Photographes en place à la bouée spectacle située face à la plage de Saint Jean de Luz, l’ensemble de la flotte dévoile sa couleur dominée par le orange offrant aux luziens et promeneurs une vision majestueuse.
Mais maintenant les choses sérieuse commencent et le coup de canon du départ éclate au large ouvrant la bataille. Virements de bord, affalages du spi, les écoutes qui grincent, les muscles des jambes et des bras travaillant sans relâche, quelques chavirages, mais aussi et surtout de la tactique et de la réflexion, bref beaucoup de travail et de concentration. L’equipage espagnol domine largement la première manche, mais c’était sans compter sur l’espoir Aquitain de l’équipe du CV Bordeaux, Camille Marteau et Jean Segre qui grâce à leur efficacité et technique met tout le monde d’accord en finisant en tête du classement général provisoire après 3 manches.
Retour à terre, les yeux pleins de plaisirs et de sourire, le Pays Basque a montré son plus beau visage pour les passionnés de voile.
Sur la zone à terre réservée au bateaux, les discussions, débriefing des entraîneurs vont bon train dans une ambiance chaleureuse mais technique.
Ils ont tous hâte de retourner sur l’eau pour les jours suivants…..
Bruno Leplaideur
Championnat du mmonde catamaran SL16, 2014